Lorsque vous avez pris la décision de devenir propriétaire d’une maison ou d’un appartement, vous êtes amené à rencontrer des banquier et/ou courtiers en crédit immobilier afin de financer votre achat.

Dans la plupart des cas, il vous sera demandé si vous disposez d’un capital de départ dont le montant de correspondra à votre apport personnel.

C’est quoi un apport personnel ?

Un apport personnel est la somme dont vous disposez immédiatement pour vous engager dans votre projet d’achat immobilier que ce soit dans le neuf ou dans l’ancien. La somme que vous avez mis de côté renseigne sur votre capacité à épargner permettant d’affiner la mesure des risques en terme de solvabilité.

Plus le montant de votre apport sera important, plus vos conditions d’emprunt seront avantageuses.

Ce montant s’exprime en pourcentage de la somme globale.

Pourquoi un apport? 

Pour un banquier, votre apport lui permettra d’évaluer le risque que sa banque prendra en vous prêtant de l’argent :

  • Il prouve que vous savez mettre de l’argent de côté (capacité d’épargne) et que vous saurez rembourser l’emprunt (capacité de remboursement).

C’est rassurant pour lui :  Plus votre apport est élevé, moins votre profil sera considéré comme risqué, et meilleures seront les conditions d’obtention, tant en termes de taux d’intérêts ou de frais de dossier. Même le délai de traitement de votre dossier peut être impacté.

De combien d’apport j’ai besoin?

En France même si la part de l’apport peut varier de 1 à 99%, les banques demandent  en général 8 à 10% afin de couvrir au minimum les frais de notaire, et si vous souhaiter pouvoir négocier les taux, frais etc…, 20 à 30% serait souhaitable.

Par ex : Vous projetez d’acheter un bien pour 200 000€ , vous souhaitez faire un apport de 20% ( 200 000-20%), il vous faudra donc 40 000€ d’apport.

Prévoir un apport personnel pour acheter un bien immobilier

Si le capital de départ que vous possédez vous permettra sans nul doute d’obtenir des conditions avantageuses pour obtenir un crédit immobilier, nous vous précisons ci-dessous les moyens pour le constituer.

Comment constituer son apport personnel ?

La constitution d’une épargne à vocation de capital de départ pour un crédit immobilier peut se faire sous forme d’investissements ou d’épargne. On retrouve donc divers placements et produits financiers permettant de capitaliser dans l’objectif d’acquérir un bien immobilier. Vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive de produits d’épargne et de placement :

  • Fonds placés
  • Assurance vie
  • Plan d’épargne logement
  • Livret A
  • Plan d’épargne salariale (PEE)
  • Héritage
  • Donation
  • Vente d’un bien immobilier
  • Un prêt familial

Si cela n’est pas suffisant ou qu’aucun cas ne vous correspond d’autres solutions sont possibles.

Les professionnels de nos agences immobilières et nos partenaires financiers peuvent vous aider dans la constitution de votre projet d’acquisition. N’hésitez pas à questionner l’agent immobilier en charge de votre dossier.

Comment augmenter mon apport personnel ?

Certains prêts complémentaires à taux réduits peuvent également être assimilés à l’apport personnel :

  • si vous travaillez dans une entreprise de plus de 50 salariés, votre employeur peut débloquer la participation aux résultats de votre entreprise par anticipation (sur demande et uniquement en cas d’achat de la résidence principale)
  • le PTZ + (prêt à taux zéro +)
  • les « petits prêts » (prêts CAF, prêts fonctionnaires, prêts Caisses de Retraite, prêts départementaux et régionaux)…
  • le prêt action logement 
  • les prêts bancaires sans apport à 100% ou 110% (avec frais de notaire en plus du prix d’achat).Ils sont de plus en plus difficile à obtenir, sous conditions, avec dossier et garanties solides.

Dans tous les cas, votre agent immobilier se tient à votre disposition pour toutes questions relatives à votre achat immobilier. Il vérifiera avec vous la viabilité de votre projet et vous conseillera pour l’obtention de meilleures conditions d’emprunt.